RS

25 ans d’Audi RS : l’exposition de l’année !

Si vous passez cet été à Neckarsulm, fief historique de NSU et des Audi les plus exclusives, ne loupez surtout pas l’exceptionnelle exposition dédiée à 25 ans d’Audi RS. Il est vrai qu’Audi a véritablement pris une autre dimension grâce à l’incroyable RS2 Avant (développée conjointement avec Porsche), lancée en 1994. Fabriquée à l’époque sur une chaine à part par le département sportif « quattro GmbH » (Audi sport aujourd’hui), elle fut la première d’une longue lignée frappée du sigle magique « RS », qui a donné à la marque ses galons dans le domaine de la sportivité, exclusivité et du prestige.

Déjà, le fantastique 5 cylindres turbo Audi faisait parler la poudre (315 ch), une tradition qui s’est maintenue jusqu’à aujourd’hui, à travers d’autres modèles mythiques, comme la première RS3 Sportback (2011), le RS Q3 (2013) ou le TT RS (2009 puis 2016). Outre ce 5 cylindres de légende, qui nous renvoie directement à l’icône Ur quattro des années 80, Audi s’est aussi aventuré dans l’exploitation d’un 6 cylindres en V gavé par 2 turbos, avec l’aide de Cosworth tout d’abord sur la première RS4 commercialisée dès 1999 (380 ch), puis très récemment, sur les dernières RS4 et RS5 (450 ch).

Au-delà du 6 cylindres, Audi RS s’est surtout illustré dans l’art et la manière de transfigurer des V8. La première RS6 (2002 – 450 ch) et la seconde génération de RS4, apparue en 2005, s’y sont converties avec bonheur (420 ch). A partir de 2008, la RS6 de l’époque s’essaye même au V10 à injection directe, alimenté lui aussi par un biturbo, montant le curseur à 580 ch !

En 2010, Audi fait plaisir aux hédonistes en lançant la sublime RS5 coupé, dotée d’un fabuleux V8 4.2 atmosphérique de 450 ch. Un modèle culte d’après nous, décliné en cabriolet dès 2012. Terminons ce rapide panorama par l’année 2013, un grand cru qui fera date dans l’histoire d’Audi sport avec les lancements des RS6 et RS7 Sportback, dotée toutes les deux de l’incroyable V8 4.0 biturbo de 560 ch, poussé même à 605 ch dès 2015 sur les très exclusives versions « Performance ».

Aujourd’hui, la gamme Audi est orpheline de ces modèles, mis à la retraite l’an passé, mais pas moins de 7 modèles « RS » sont disponibles. C’est tout ce pan de l’histoire d’Audi que vous pourrez admirer au forum de Neckarsulm, et même un peu plus encore, car en plus des modèles de production familiers, un pas moins de 14 raretés RS authentiques sont présentées. Parmi eux, notons la version de course de l’Audi TT RS de 2011 qui a été développée pour l’engagement soutenu par l’usine au Nürburgring, la RS 5 DTM qui a triomphé durant la saison 2013 ainsi qu’un prototype d’une Audi RS 8 qui n’a pas été mise en production.

L’exposition présente également une berline RS 4 qui a reçu une finition de peinture hautement exclusive de l’artiste pop brésilien Romero Britto. Bref, cet été, Neckarsulm est « the place to be » !

Les modèles RS par ordre chronologique :

• Audi RS 2 Avant (1994) : turbo cinq cylindres de 2,2 L, 326 ch
• Audi RS 4 Avant (2000) : V6 biturbo de 2,7 L, 380 ch
• Audi RS 6 Berline et RS 6 Avant (2002) : V8 biturbo de 4,2 litres, 450 chevaux à partir de 2004 – RS 6 plus, 480 ch, limité à 999 voitures
• Audi RS 4 Berline (2005), RS 4 Avant (2006), RS 4 Cabriolet (2006) : V8 de 4,2 L, 420 ch
• Audi RS 6 Berline et RS 6 Avant (2008) : V10 biturbo de 5,0 L, 580 ch, à partir de 2010 – RS 6 plus avec
vitesse de pointe réglée à 303 km/h
• Audi TT RS Coupé et TT RS Roadster (2009) : 5 cyl de 2,5 L, 340 ch ; à partir de 2012 – plus version avec 360 ch
• Audi RS 5 Coupé (2010) et RS 5 Cabriolet (2012) : V8 4,2 litres, 450 ch
• Audi RS 3 Sportback (2011) : 5 cyl de 2,5 L, 340 ch
• Audi RS 4 Avant (2012) : V8 de 4,2 L, 450 ch
• Audi RS Q3 (2013) : 5 cyl de 2,5 L, 310 ch ; à partir de 2014 – 340 ch ; à partir de 2016 – version performance avec 367 ch
• Audi RS 6 Avant (2013) : V8 biturbo de 4,0 L avec 560 ch ; à partir de 2015 – version performance de 605 ch
• Audi RS 7 Sportback (2013) : V8 biturbo de 4,0 L avec 560 ch ; à partir de 2015 – version performance de 605 ch
• Audi RS 3 Sportback (2015) : 5 cyl de 2,5 L avec 367 ch
• Audi TT RS Coupé et TT RS Roadster (2016) : 5 cylde 2,5 L avec 400 ch
• Audi RS 3 Berline (2017) : 5 cyl de 2,5 L avec 400 ch
• Audi RS 5 Coupé (2017) : V6 biturbo de 2,9 L avec 450 ch
• Audi RS 4 Avant (2017) : V6 biturbo de 2,9 L avec 450 ch


Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.