Radars : toujours plus !

On a été la risée du monde au niveau de notre politique sanitaire pour généraliser les masques, puis les tests et enfin la vaccination, mais rassurez-vous, pour « sauver des vies », on est au top au niveau des radars. Pour ça, on sait faire ! Pourtant, avec des chiffres de mortalité routière toujours en baisse, et un parc de radars déjà conséquent, on pourrait légitimement espérer que l’Etat relâche un peu la pression sur les contrôles de vitesse pour se focaliser – enfin – sur tous les nombreux autres facteurs à l’origine d’accidents (alcool, drogues, médicamentation, état des routes déplorable…). Mais non : comme un vieux disque rayé, la politique de sécurité routière française ne sait faire qu’une seule chose : mettre des radars, encore et toujours ! L’objectif pour 2021 est de passer d’un parc actuel de 4150 appareils à 4700, en optimisant sans cesse les technologies pour piéger toujours plus d’automobilistes. Car comme en atteste la feuille de route dévoilée dans le cadre du « projet de loi des finances », l’Etat voudrait renouer avec le triste score de 2017 de sa politique de « sécurité rentière », soit plus de 800 millions d’Euros de recettes. Pour y parvenir, il est prévu de déployer 120 nouvelles voitures banalisées, confiées au secteur privé pour optimiser leur rendement (encore un autre scandale !), mais aussi de déployer des radars de nouvelle génération, plus compacts, qui seront majoritairement placés en ville (500 radars « urbains » pouvant contrôler la vitesse et les feux rouges). Que dire de plus si ce n’est que cette politique du chiffre est autant scandaleuse que consternante…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher une voiture