Edouard-Philippe

Edouard Philippe : dans le panneau !

Pour le Premier Ministre Edouard Philippe, ne pas céder face à la grogne (pourtant bien légitime !) engendrée par le passage en force à 80 km/h sur nos départementales est, je cite, « un acte de courage ». Moi, j’y vois au contraire un signe de bêtise, et il est fort probable (et souhaitable !), que ces messieurs le payent cash lors des prochaines élections. Et pour tenter de faire passer la pilule, Edouard Philippe assure, la main sur le cœur, qu’il ne veut pas (je cite toujours) « emmerder les automobilistes ». Et bien, cher Monsieur Philippe, sachez pourtant qu’à l’instar de millions d’automobilistes, cette mesure m’emmerde prodigieusement ! Ce n’est pas la perte de quelques minutes sur un itinéraire qui est le plus préjudiciable, mais le fait d’adopter une conduite idiote, dangereuse et contre-nature. Car rester bloquer au cul d’un camion se traînant à 80 km/h, sur une belle ligne droite dégagée, est juste insupportable… et absurde ! Le plus détestable dans tout cela monsieur Edouard Philippe, c’est que vous aviez déjà validé en catimini cette décision arbitraire dès le début de l’année, avant même de consulter qui que ce soit… et même les résultats de l’étude (bidon par ailleurs), expérimentée sur certains tronçons. Et que dire de votre autisme face aux 1,5 millions de signataires de pétitions refusant cette mesure, et aux 76% de français qui sont contre ? Que dire également des messages erronés, voire mensongers, des publicités diffusées par votre réseau de propagande assurant qu’on gagne 13 m pour s’arrêter en roulant à 80 km/h plutôt qu’à 90 km/h ? C’était peut-être le cas au volant d’une 4CV, mais certainement pas avec une auto récente ! Enfin, que dire de cette décision qui va nous coûter « un fric de dingue », pour reprendre l’expression consacrée par votre mentor Jupiter Premier ? Et en ce qui me concerne, j’ai une confiance toute relative sur le fait que Jupiter Premier s’engage à faire un bilan objectif sur cette mesure d’ici 2 ans. Rappelez-vous les promesses des politiques de tout bord faites aux automobilistes, qui juraient la gratuité des autoroutes une fois qu’elles seraient remboursées, ou encore que les limitations de vitesse seraient « provisoires » lors du choc pétrolier, sans oublier « la vignette pour les vieux », qui n’en ont jamais vu la couleur en 40 ans. Les chiffres de la mortalité baissant avant même l’entrée de vigueur du 80 km/h (ce qui est en soit une bonne nouvelle), vous allez prendre une nouvelle fois de plus les français pour des imbéciles en arguant, dans 2 ans, que ces bons résultats sont le fruit de cet abaissement de la vitesse. Mais les français ne sont pas dupes, et ils sauront, soyez en sûr Monsieur Philippe, vous le rappeler en temps utile.


Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.