Edouard-Philippe

Edouard Philippe : dans le panneau !

Pour le Premier Ministre Edouard Philippe, ne pas céder face à la grogne (pourtant bien légitime !) engendrée par le passage en force à 80 km/h sur nos départementales est, je cite, « un acte de courage ». Moi, j’y vois au contraire un signe de bêtise, et il est fort probable (et souhaitable !), que ces messieurs le payent cash lors des prochaines élections. Et pour tenter de faire passer la pilule, Edouard Philippe assure, la main sur le cœur, qu’il ne veut pas (je cite toujours) « emmerder les automobilistes ». Et bien, cher Monsieur Philippe, sachez pourtant qu’à l’instar de millions d’automobilistes, cette mesure m’emmerde prodigieusement ! Ce n’est pas la perte de quelques minutes sur un itinéraire qui est le plus préjudiciable, mais le fait d’adopter une conduite idiote, dangereuse et contre-nature. Car rester bloquer au cul d’un camion se traînant à 80 km/h, sur une belle ligne droite dégagée, est juste insupportable… et absurde ! Le plus détestable dans tout cela monsieur Edouard Philippe, c’est que vous aviez déjà validé en catimini cette décision arbitraire dès le début de l’année, avant même de consulter qui que ce soit… et même les résultats de l’étude (bidon par ailleurs), expérimentée sur certains tronçons. Et que dire de votre autisme face aux 1,5 millions de signataires de pétitions refusant cette...


Pour lire la suite de l'article veuillez souscrire à un abonnement ou connectez-vous.


Partager