Audi A1 : Tout d’une grande !

L’A1, c’est LA citadine chic par excellence. Voiture de conquête pour Audi à 80%, la petite A1 a su également s’imposer auprès des entreprises. Il est vrai que l’offre moteur est variée, les équipements disponibles nombreux, et sa valeur résiduelle demeure plus élevée que la moyenne. Portrait d’une petite qui a tout d’une grande…

Audi n’a jamais eu la main heureuse avec ses citadines. La petite 50 des années 70 est vite devenue la première Polo, en étant purement et simplement annexée par Volkswagen ! Il faudra attendre la fin des années 90 pour voir, à nouveau, une citadine Audi. C’est la petite A2, un monospace très compact vraiment en avance sur son temps. Carrosserie ultra-profilée et structure entièrement en aluminium en faisaient un véhicule vraiment efficient… mais aussi cher à l’achat et à assurer. D’où un flop commercial… Avec l’A1, présentée fin 2009 (mais lancée à l’été 2010), Audi a sans doute enfin trouvé la bonne formule. Le style, déjà, a tout pour plaire, et d’ailleurs le très léger restylage opéré fin 2014 prouve qu’il n’y avait pas grand-chose à changer !

Audi-A1-5

Audi-A1-6

Audi-A1-7

Audi-A1-2

On craque pour…

Proposée en 3 ou 5 portes (cette dernière version représentant 60% des ventes), l’A1 est donc mignonne. Mais elle ratisse large aussi, en étant disponible en essence ou diesel, en boîte mécanique ou automatique S-tronic (30% des ventes), la petite A1 est un vrai concentré des valeurs Audi. D’ailleurs, la version sportive S1 (231 ch !), joueuse et très performante, dispose même du quattro. Finition léchée, qualité de construction au-dessus du lot et technologies high-tech réservées habituellement à la catégorie supérieure sont généralement du voyage, à condition d’opter pour une finition intermédiaire et d’ajouter, cela va sans dire, quelques options… Tout ou presque est disponible (phares à LED, toit vitré panoramique, intérieur cuir surpiqué…), et certains exemplaires ont même eu droit à un passage chez « Audi exclusive », l’officine dédiée au sur mesure. Compacte, l’A1 est agile en ville, mais aussi assez bien suspendue pour envisager de faire de longs parcours routiers. L’espace aux places avant est très convenable, et malgré des suspensions un peu fermes, le confort reste d’un bon niveau, notamment grâce à des sièges bien dessinés, réglables sur tous les pans. Stable, mais aussi maniable et précise, l’A1 est vraiment sympa à conduire et séduit par sa relative polyvalence.

On hésite pour…

L’A1 a aussi les défauts de ses qualités, et sa compacité se ressent trop aux places arrière, l’espace aux jambes et la garde au toit étant limités. Mieux vaut ne pas mesurer plus d’un mètre soixante-quinze pour voyager sur la banquette arrière. La version Sportback (5 portes) apporte juste un surplus de praticité en gagnant deux portes. Quant au coffre, il reste lui aussi mesuré en capacité. Côté fiabilité, l’A1 n’est pas non plus irréprochable, des soucis à répétition étant connus au niveau de la boîte S tronic à 7 rapports et sur les blocs TSI (distribution, surconsommation d’huile). Quant aux TDI, on retrouve des problèmes surtout liés à une conduite répétée en ville (injecteurs, FAP, pompe à eau…). Si les plus sportifs iront voir du côté des TFSI (122 ch, 140 ch et 185 ch), les entreprises regardent, pour d’obscures raisons fiscales, du côté des diesels. Et là, en entrée de gamme, c’est la soupe à la grimace, le modeste 3 cylindres 1.4 TDI de 90 ch, qui est le plus diffusé, étant peu plaisant à l’usage. Rugueux, sonore et même gourmand, puisqu’on le conduit tout le temps « à fond », ce bloc qui accompagne les finitions « Business Line » n’a rien pour plaire ! On préfère nettement son homologue essence (1.2 TFSI de 86 ch ou 1.0 TFSI de 95 ch). Si vous voulez absolument un diesel, regardez du côté du 4 cylindres 1.6 TDI de 116 ch, un bloc sobre et coupleux qui se présente comme le meilleur compromis. Enfin, avant d’éventuel craquer, négocier une bonne remise, car la nouvelle A1 sera dévoilée dès cet été, pour une commercialisation à partir d’octobre prochain !

Le choix d’Avus

Audi A1 Sportback Business Line 1.4 TDI 90 S Tronic

Audi-A1-3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher une voiture