Pneus hiver : Magie noire

Certaines idées fausses ont la vie dure. C’est le cas de celle qui consiste à dire que monter deux pneus hiver sur les roues motrices, c’est suffisant. Une habitude qu’il faut changer car il faut bien monter les quatre, autrement dit mettre tout au carré pour que ça tourne rond !

Tout le monde n’a pas la dextérité d’un Walter Röhrl au volant d’une Audi quattro balayant la neige sur les bas côté en surfant sur toute la largeur du virage, en pleine spéciale du Monte-Carlo. Alors, pour éviter de se faire peur, et pour que votre ESP (electronic stability program) soit efficace, il faut prendre de bonnes habitudes. Celles-ci commencent en installant quatre pneus hiver, même sur une quatre roues motrices. C’est une évidence que certains oublient : seuls les pneumatiques sont au contact de la route, d’où leur importance. Explications avec une Audi Allroad… Certains équipementiers préconisent de remplacer non pas deux, mais quatre pneus été par quatre pneus hiver lorsque le mercure du thermomètre s’écroule sous la barre des 7°, ou que la neige s’invite brutalement sur les routes. La plupart des conducteurs ont tendance à équiper leur monture de seulement deux pneus hiver, recouvrant en règle générale les roues motrices. Malheureusement, c’est une mauvaise habitude qui s’avère la plupart du temps inefficace, surtout si vous avez un système ESP qui permet de corriger la trajectoire des véhicules. Tout le monde n’a pas la dextérité d’un Walter Röhrl au volant d’une Audi quattro balayant la neige sur les bas côté en surfant sur toute la largeur du virage, en pleine spéciale du Monte-Carlo. Alors, pour éviter de se faire peur, et pour que votre ESP (electronic stability program) soit efficace, il faut prendre de bonnes habitudes. Celles-ci commencent en installant quatre pneus hiver, même sur une quatre roues motrices. C’est une évidence que certains oublient : seuls les pneumatiques sont au contact de la route, d’où leur importance. Explications avec une Audi Allroad… Certains équipementiers préconisent de remplacer non pas deux, mais quatre pneus été par quatre pneus hiver lorsque le mercure du thermomètre s’écroule sous la barre des 7°, ou que la neige s’invite brutalement sur les routes. La plupart des conducteurs ont tendance à équiper leur monture de seulement deux pneus hiver, recouvrant en règle générale les roues motrices. Malheureusement, c’est une mauvaise habitude qui s’avère la plupart du temps inefficace, surtout si vous avez un système ESP qui permet de corriger la trajectoire des véhicules.

Il faut savoir que la présence d’un ESP modifie considérablement le comportement de l’auto sur route glissante ou enneigée. Pour que ce dernier système électronique reste efficace et ne vienne pas perturber votre conduite, il  teste en permanence l’adhérence de chacune des quatre roues du véhicule.

Pour être sûr de ne pas se mettre dans une situation délicate lorsque vous abordez une route de montagne enneigée, il faut, sans discussion, opter pour quatre pneus identiques prévus pour subir les affres de l’hiver. Si, par excès de confiance, vous pensez que deux pneus neige fixés sur les roues motrices suffisent, vous allez rencontrer des difficultés et quelques désagréments qui vont vous pousser même jusqu’à la faute ultime, autrement dit une sortie de route dans la poudreuse.

Sous-virage ou survirage ?

Le cas le plus parlant est celui, par exemple d’une Audi A4 Allroad dotée par nature de quatre roues motrices permanentes et d’un ESP. Impérativement, il faudra quatre pneus hiver pour éviter un déclenchement intempestif de ce système électronique. D’ailleurs, c’est ce que recommandent tous les professionnels, comme le réseau BestDrive, spécialisé de longue date dans les pneumatiques. Revenons à notre Audi Allroad et faisons une petite expérience en lui mettant deux pneus hiver à l’arrière, sur une route enneigée. Comment va se comporter l’auto en cas de perte d’adhérence ? Mal ! Le système quattro de l’Audi va envoyer la motricité vers les roues arrière, celles qui ont le plus d’adhérence. Donc, l’auto a beaucoup moins de grip à l’avant et lorsqu’elle va aborder un virage, elle va sous-virer, avec des roues avant qui vont commencer à glisser (et vous priver de tout pouvoir directionnel), entraînant le véhicule vers l’extérieur du virage. L’ESP va alors se déclencher pour essayer de réaligner l’auto. Pour ce faire, il va commander à la roue arrière intérieure de freiner, pour contre balancer le sous-virage. Ainsi, le conducteur va se retrouver avec un manque de puissance pendant que le l’ESP agit, perturbant considérablement la conduite. Et cette opération va se répéter à chaque virage où il y a une perte d’adhérence. Frustrant !

A l’inverse, si vous chaussez votre Audi Allroad de pneus hiver à l’avant, en cas de glissade, la motricité va porter sur la direction et en abordant un virage, vous allez cette fois sur- virer. Avoir l’arrière qui part en dérive, c’est amusant, mais peu efficace. L’ESP se déclenchera, freinant instantanément la roue avant extérieure. Vous allez sentir un manque de puissance qui va se répéter à chaque perte d’adhérence. Car en réalité, avec seulement deux pneus hiver, vous perturbez les informations que vous envoyez au boîtier ESP. Autant dire que conduire dans ces conditions ne semble pas correspondre à ce que vous pensiez avoir avec une quattro, qui doit rester neutre sur la neige. Par ailleurs vous allez très certainement affoler vos passagers, qui vont sentir que la voiture n’a pas un comportement normal.

Pour éviter cette désagréable sensation de ne pas maîtriser votre auto, vous n’avez pas d’autre choix que d’opter pour quatre pneus hiver. Ainsi, vous n’écornerez pas votre amour propre, en montrant votre capacité à conduire sereinement en toute sécurité sur une route blanche, et l’ESP fonctionnera correctement avec les bonnes informations. La sécurité est à ce prix, malgré tout raisonnable, car au retour des beaux jours, vous avez la possibilité de remiser vos pneus hiver chez un professionnel (comme BestDrive), pour les réutiliser la saison suivante. Un bon système pour faire des économies et ne pas lésiner sur la sécurité… et le plaisir de conduire comme il faut votre Audi quattro !

Que votre auto soit une vieille citadine ou une GT dernier modèle, n’oubliez jamais qu’une seule chose vous connecte à la route : vos pneus !

L’ESP, comment ça marche ?

L’ESP, (Electronic Stability Program), autrement dit le « programme de stabilité électronique » en bon français, est apparu en 1995 sur des modèles allemands, Mercedes et BMW en priorité. De nos jours, la majorité des voitures reçoit l’ESP en série, un équipement qui sauve assurément plus de vies que nos radars, devenu obligatoire. En règle générale, il reste discret à l’usage, en se manifestant automatiquement et instantanément lorsque la trajectoire du véhicule a besoin d’être corrigée.

Concrètement, ce système électronique enregistre les informations données par des capteurs situés dans les quatre roues du véhicule. Ces derniers contrôlent 25 fois par seconde la trajectoire de l’auto ! Si le système détecte une perte d’adhérence sur un des trains, il va la corriger en agissant conjointement sur le système de freinage et sur le couple moteur.

Rouler sur la neige : les conseils de « BestDrive », partenaire de ce reportage

Parmi les principaux équipements qui permettent d’affronter les rigueurs de la morte saison, on retrouve en priorité les pneus hiver et la règle, vous l’aurez compris, c’est de monter quatre pneus adaptés, et surtout pas deux. Mais il y aussi les « chaussettes ». Assez souples, elles s’enfilent très facilement sur les pneus et sont efficaces lorsque l’enneigement est faible. Elles fonctionnent bien avec les quatre roues motrices et les aides à la conduite, comme l’ESP. Cependant elles sont inefficaces si la pente est supérieure à 5%, et sachez qu’elles s’usent rapidement. Dans les zones à fort enneigement, il faut obligatoirement adopter des chaînes. Elles se montent généralement sur les roues motrices, et donc il en faut quatre pour une Audi quattro. Elles sont parfois difficiles à mettre (prévoir de le faire sur une aire dédiée avant d’attaquer la route), et le conducteur veillera à ne pas dépasser les 50km/h. Derniers cas, les chaînes alternatives. Elles sont plus faciles à fixer, mais il ne faudra pas dépasser les 40km/h. Enfin, dans tous les cas, la règle d’or est de voir loin, de rouler proprement à allure raisonnable, et d’anticiper au maximum pour ne pas vous faire surprendre et emporter par l’inertie.

Reconnaître et bien acheter un pneu hiver

Les centres BestDrive, spécialistes des pneus et de leur montage, proposent une vaste gamme de pneumatiques pour rouler en toute sécurité durant la saison hivernale. Pour bien choisir son pneu hiver, il faut tout d’abord les reconnaître parmi les nombreuses gammes existantes et cela commence par bien lire les étiquettes. Les manufacturiers militent pour un pneu marqué « M + S » accompagné du logo «3PMSF» (3 Pics Mountain SnowFlake, 3 pics + flocon de neige) qui est de plus en plus utilisé.
Les pneus hiver peuvent être utilisés toute l’année. Mais il faut éviter malgré tout de les garder lorsque la température dépasse les 7°C. Dans ces conditions, l’usure et la consommation de carburant seront plus importantes. Mais sous les 7°C, il est fortement recommandé de les mettre sur les quatre roues. Leur structure et leur gomme plus tendre leur permettent d’affronter des températures négatives, là où un pneu été perd toute son efficacité. Grâce à des sculptures latérales plus fines, à leur élasticité et à des rainures larges, ils évacuent très facilement la neige, l’eau ou encore la boue. C’est un effet de compression de la neige dans les fines sculptures qui permet au pneu de l’échauffer pour la transformer en eau, beaucoup plus facile à évacuer.
Les prix sont très variables suivant le type de pneu. Un TS800 Continental 155/60/R15T s’affiche chez BestDrive à 47 €. Bien sûr, à l’instar des pneus « normaux », plus la taille augmente, plus le pneu hiver coûte cher.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher une voiture