Vers la fin des A3, A5 et TT cabriolets ?

Une rumeur persistante enfle du côté du magazine allemand « Autobild », selon laquelle Audi ne renouvellerait pas les A3 et A5 cabriolets, ni même le TT roadster. A la place, le constructeur songerait à réintroduire l’A4 cabriolet, modèle générant de forts volumes de vente. Il est vrai que les chiffres de vente, modestes, ne plaident pas en la faveur de ces modèles d’image. L’A3 cabriolet, très élégante mais chère, ne séduit jusqu’à présent que 10 000 clients par an, et l’A5 décapotable fait à peine mieux, en s’écoulant à 15 000 unités sur l’année. Quant au TT roadster, il fait de la figuration sur un marché qui a en fait tout d’une niche. D’après nos sources, l’A5 cabriolet devrait être maintenue, car dériver une telle version à partir d’un coupé existant est plus facile (et moins coûteux) que de développer un autre modèle. Pour la prochaine A3, rien n’est moins sûr, et quant au TT, son avenir reste flou à l’heure actuelle. Il va bien être restylé cet été, mais après, c’est l’inconnu ! Rien n’est encore scellé, mais on sait que c’est Audi, en tant que marque la plus rentable du groupe Volkswagen (et grande productrice de TDI contrairement à Porsche), qui va être mise à contribution, pour solder la facture du dieselgate. Cette perspective étant inquiétante, la marque cherche donc, en prévision, à réduire la voilure afin de pouvoir continuer à investir massivement en R&D. De probables restrictions qui pourraient également impacter la R8…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher une voiture