Audi Al active suspension : En apesanteur…

Comme de coutume, la nouvelle Audi A8 propose de nouveaux dispositifs révolutionnaires, et se pose comme la voiture la plus aboutie du monde. Preuve supplémentaire de son avance technologique, sa suspension « Audi Al active » qui vous donne la sensation d’être en apesanteur au dessus de la route. Mais pas que…

Grâce à un ensemble d’innovations, les suspensions de cette 4ème génération d’A8 dépassent désormais les limites même de ce qui est physiquement possible… et imaginable ! Suspension active, direction dynamique des quatre roues motrices, plate-forme de suspension électronique, Audi a repensé de fond en comble tous les aspects du châssis de son nouveau porte étendard. Le vaisseau amiral A8 est plus sportif, plus agile et plus sûr que jamais. Et plus confortable également. C’est du moins le cas des modèles qui embarquent le nouveau système baptisé « Audi Al active suspension ». Ce dispositif, testé par nos soins sur une courte distance, peut contrôler le débattement vertical de chacune des roues par le biais d’un moteur électrique afin de les relever ou au contraire de les abaisser pour garantir une stabilité optimale.

En effet, chaque roue est équipée d’un moteur électrique qui est alimenté par une unité de bord de 48 volts qui, pour la toute première fois chez Audi, est la source d’énergie principale de l’A8. Chacune des roues dispose également d’une transmission, d’un tube rotatif qui accueille une barre de roulement en titane, et un levier qui exerce jusqu’à 1 100 newton-mètres de pression sur la suspension par le biais d’une barre de couplage. Le système exploite les données relevées par les différents capteurs de la voiture, afin de détecter et d’anticiper les aspérités de la route, pour les gommer en tempps réel en adaptant le tarage des suspensions. En clair, juste au moment de franchir un dos d’âne, la voiture comprime ses amortisseurs, puis les relache une fois l’obstacle franchi, permettant de conserver une assiette constante. A bord, on ne sent absolument plus rien : c’est comme magique !

La nouvelle A8 peut s’incliner latéralement de 80 mm en moins d’une seconde pour dissiper la force cinétique liée à un impact. Impressionnant et… révolutionnaire !

Grand confort, sportivité ou sécurité ? Les trois !

Ce nouveau concept innovant de suspension active offre en effet une expérience de conduite entièrement nouvelle. Deux modes de conduite sont disponibles, ce qui procure des sensations de conduite très différentes. Si le conducteur sélectionne le mode dynamique dans le système Audi drive select, l’imposante A8 devient alors une voiture de sport étonnamment agile, faisant presque oublier sa masse et son encombrement. À partir de 120 km/h, le châssis est automatiquement rabaissé de 20 millimètres pour améliorer l’aérodynamique. Elle négocie alors les virages plus fermement, et le roulis est à peu près divisé par deux par rapport au mode normal. Inversement, en mode confort, le châssis semble « flotter » en douceur, même sur les bosses les plus rugueuses de la route. Mais les ingénieurs d’Audi sont allés encore bien plus loin dans tous les domaines du possible, jusqu’à se servir de cette suspension révolutionnaire pour augmenter significativement la sécurité passive.

La suspension active et l’A8 est aussi intelligente. Cette usine à gaz module la hauteur de caisse en gérant amortisseur par amortisseur, et ce, en fonction de la vitesse et de l’état de la route.

Afin de garantir une sécurité optimale pour ses passagers, la suspension active de cette Audi A8 est en effet associée à un dispositif de surveillance à 360°. Lorsqu’une collision latérale est imminente à plus de 25 km/h, la voiture se met en sécurité et fait tout pour vous protéger. Là encore, nous avons vécu « pour de vrai » cette incroyable expérience (avec un chariot mobile portant un gros carton simulant une voiture fonçant sur nous). Les vitres et le toit ouvrant se referment en un clin d’œil, les prétensionneurs tendent d’un coup les ceintures, et surtout les actionneurs de suspension surélèvent instantanément le châssis jusqu’à 80 millimètres (en une demi seconde !), du coté exposé au danger. Cela permet de bien mieux encaisser le choc latéral, l’autre véhicule ayant alors plutôt tendance à « glisser » sous le châssis, et non plus à défoncer frontalement et brutalement le flanc. La déformation de l’habitacle et la charge supportée par les occupants, surtout au niveau de la poitrine et de l’abdomen, peuvent ainsi être réduites de 50% par rapport à une collision latérale sans surélévation de la suspension. Voilà sans nul doute un dispositif novateur qui fera bien plus pour la sécurité routière que n’importe quel bête radar planté en ligne droite. Ce qui s’envisage du bout des lèvres chez certains constructeurs ambitieux, dans un futur lointain, est d’ores et déjà une réalité chez Audi avec cette incroyable A8. A n’en pas douter, demain, c’est déjà maintenant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher une voiture