Audi RS5 Coupé 2017

Audi RS5 Coupé 2017, Froide beauté

Le déploiement de la nouvelle gamme A5 s’achève en apothéose avec la sortie de la variante RS5. Plus légère, plus efficiente et plus performante, cette seconde mouture a objectivement tout pour faire oublier la première. Mais à trop vouloir viser l’efficacité, cette « froide beauté » perd en émotion… « Sans maîtrise, la puissance n’est rien »… Ce slogan publicitaire sied à ravir aux Audi sportives, ces machines extraordinaires siglées « RS ». Et si en plus d’une efficacité d’un autre monde, ces voitures offrent un design latin, on frise alors le sans –faute, à condition de ne pas oublier une certaine émotion une fois que l’on est assis aux commandes. Une difficile alchimie proposée par le premier coupé A5 apparu en 2007, le cadeau de départ de Walter De Silva, alors responsable du style aux Anneaux (et accessoirement père de la sublime Alfa Romeo 156). A ses yeux, cette dernière Audi sera son « chef d’œuvre ». Et de toutes les variantes, c’est la RS5 qui s’impose, pour ses performances incroyables bien sûr, mais aussi pour son design sublimé, mis en valeur par des ailes bombées. Cette voiture déjà culte ne pouvait rester sans descendance. Marc Lichte, actuel directeur du style Audi, a pris soin de ne surtout pas trahir les grandes lignes de la création du maître De Silva. D’emblée,...


Pour lire la suite de l'article veuillez souscrire à un abonnement ou connectez-vous.


Partager