Audi A8 V6

Audi A8 50 TDI, c’est qui le patron ?

L’A8 revient à travers une 4ème génération totalement inédite, bardée des toutes dernières technologies. Son objectif ? Contrer les références BWM Série 7 et Mercedes Classe S. C’est ambitieux, mais elle se donne les moyens d’y parvenir… En bref A8 de 4ème génération Inaugure un tableau de bord tactile et 100% digital Inaugure une nouvelle nomenclature Moteurs disponibles : du V6 3.0 TDI et TFSI au W12 Modèle essayé : A8 50 TDI. Prix : 92 600 € (à partir de, hors malus de 860 €) Un simple bouton… Voilà tout ce qu’il reste d’apparent sur le tableau de bord lorsque l’on ouvre la lourde porte de la nouvelle A8. Cela en dit long sur le haut degré de technicité de ce modèle qui s’est toujours posé, il est vrai, à chaque fois en véritable vitrine du savoir-faire du constructeur. La première l’A8, lancée en 1994, inaugurait la fameuse structure ASF (Audi Space Frame) tout en aluminium, un matériau plus léger et rigide que l’acier qui lui permettait d’afficher un comportement dynamique au-dessus de la moyenne, surtout que la transmission quattro, autre particularité « maison », est du voyage. La seconde génération, apparue en 2002, plus longue, plus large et plus luxueuse, enfonce le clou dans tous les domaines, au point de se voir coiffer par une inédite variante S8 dotée...


Pour lire la suite de l'article veuillez souscrire à un abonnement ou connectez-vous.


Partager