Audi S1 e-tron Hoonitron, Gonflée à bloc !

Connaissez-vous Ken Block ? Cet américain est passé maître, en quelques années, dans l’art du Gymkhana musclé et audacieux sur la Toile. Et après avoir brillé sur divers modèles Subaru puis Ford, il roule désormais pour Audi. Un engagement qui lui vaut l’honneur de rouler à bord d’un bolide inédit, fait sur mesure. Il s’agit de la très méchante S1 e-tron Hoonitron, forcément gonflée… à bloc !

Par Joseph Bonabaud, photos DR

En bref

« One-off » conçu spécialement pour Ken Block
Rend hommage à la S1 quattro E3
Conçue et réalisée par Audi Sport
2 moteurs électriques, puissance de 680 ch

Si internet et ses divers réseaux sociaux véhiculent chaque jour des vidéos plus stupides les unes que les autres (avec des gens tout aussi stupides), il arrive que, dans la masse, certaines sortent du lot. C’est notamment le cas des exploits filmés de Ken Block, un talentueux pilote de drift, virtuose du gymkhana qui virevolte avec audace et maestria devant les caméras dans des lieux improbables, avec tout ce qui roule… pourvu que ça envoie fort et que ça glisse ! C’est vraiment spectaculaire et bien fait, et si vous ne connaissez pas, je vous invite à jeter un petit coup d’œil sur la Toile pour découvrir ses prouesses. Des vidéos où on le voit – essentiellement – exprimer son art de la glisse sur des Ford, mais les choses vont changer, car depuis fin 2021, le très médiatisé Ken Block a signé un contrat d’exclusivité avec Audi. Un contrat qui donne lieu à quelques « avantages », comme se voir confier les clés d’une auto unique, spécialement développée pour l’occasion. Il s’agit de l’Audi S1 Hoonitron, un modèle à la gueule d’enfer qui n’est pas sans rappeler… la légendaire S1 quattro des années 80 ! Cela n’a rien d’un hasard, et en plus de mettre pour une fois intelligemment en avant son patrimoine, Audi fait un heureux, à savoir Ken Block. Car l’intéressé ne s’en cache pas, il a toujours été fasciné par les voitures de rallye, et en particulier les mythique Groupe B… dont l’Audi S1 quattro !

Mais au-delà du clin d’œil appuyé fait à l’histoire, la voiture vise de très hautes performances et respecte scrupuleusement le cahier des charges imposé par la FIA. Bien que limitée malheureusement à… un seul exemplaire, cette S1 e-tron Hoonitron devrait marquer les esprits, et pas seulement grâce à son style de guerrière, taillé à la serpe ! Sous la monocoque en fibre de carbone se nichent l’ensemble « mécanique » de l’ancienne Formula E Audi, à savoir 2 moteurs électriques développant conjointement jusqu’à 680 ch ! Bien sûr, jusqu’à présent, Ken Block s’est toujours distingué avec de bons vieux modèles thermiques, et il va falloir désormais s’habituer à un relatif silence… si on fait exception des pneumatiques. Mais l’avantage de recourir à l’électrique est de pouvoir disposer d’une puissance instantanée, chose très utile pour faire fumer les pneus à plus de de 100 km/h et assurer des shows filmés où le spectaculaire prédomine sur l’efficacité. Pourtant, signature technique Audi oblige, la S1 Hoonitron sera bien équipée d’une transmission intégrale quattro, gage d’une motricité optimale. Sauf que dans le cas présent, l’essentiel du couple sera renvoyé majoritairement sur les roues arrière, pour privilégier le survirage.

Signée Audi sport

Conçue en interne par Audi Sport à Neckarsulm en un temps record (4 semaines !), cette S1 e-tron Hoonitron prouve que le constructeur aux Anneaux ne manque pas de ressources, ni de bonnes idées, lorsqu’il s’agit de revisiter son passé, pour se projeter vers l’avenir. Ici, c’est clairement la S1 quattro E3 (Evolution 3), celle-là-même qui a été utilisée en 1987 par Walter Röhrl à Pikes Peak pour établir son record, qui a servi d’inspiration. Un record de 10 minutes et 48 secondes, réalisé avant que la piste ne soit asphaltée, toujours inégalé ! Outre la ligne brutale et la silhouette générale, les ailes élargies à outrance destinées à refroidir les moteurs, mais aussi le gros spoiler façon « pelle à tarte » et l’énorme aileron destiné à donner de l’appui ne laissent planer aucun doute. Découverte pour de premiers tests de roulage en novembre dernier sur la piste d’essai Audi Sport, Ken Block s’est dit « impressionné » par les performances de son engin diabolique, même s’il confesse qu’il a encore beaucoup de choses à apprendre pour se familiariser avec.

Et pour cause ! Enthousiaste, Ken Block assure que « faire des donuts à 150 km/h départ-arrêté en utilisant simplement mon pied droit est une toute nouvelle expérience pour moi ». On veut bien le croire sur parole. Mais depuis la première prise en main, les choses semblent aller dans le bon sens. « Nous nous sommes habitués l’un à l’autre, la voiture et moi ». Tant mieux, car nous avons hâte de découvrir le gymhkana endiablé que Ken Block et son équipe ont pu imaginer pour exploiter à fond les possibilités de cette Audi survoltée. Pour l’heure, seuls quelques privilégiés ont eu la chance de la voir en vrai, lors de la dernière Monterey Car Week organisée à Laguna Seca, en août dernier. Pour notre part, il faudra attendre que cet ultime « Electrikhana » soit mis en boîte et visible sur la Toile pour enfin la découvrir en action… rouler à bloc, forcément !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher une voiture