Les doigts dans la prise !

Pour faire oublier le scandale du « dieselgate », le groupe Volkswagen tente de se positionner comme le nouveau leader de la voiture électrique… quitte à négliger certains fondamentaux. C’est une évidence lorsque l’on découvre la nouvelle Golf de 8ème génération, qui s’apparente plus à un gros restylage qu’à un nouveau modèle. Pourtant, la Golf reste l’un des piliers de la marque, mais VW préfère miser sur l’ID-3, sa compacte 100% électrique. Et certains chiffres ne trompent pas, car le groupe prévoit d’investir pas moins de 60 milliards d’Euros dans les 5 prochaines, années, dont 33 milliards rien qu’en Recherche et Développement dans le seul domaine électrique. Ainsi, toutes marques confondues, le groupe prévoit de commercialiser 75 modèles électriques dans les 5 prochaines années. De son côté, Audi va lancer sur 2020 de nouveaux modèles électriques siglés… RS !

Il s’agit du sublime coupé-berline e-tron GT, qui partage de nombreux éléments techniques, à commencer par la plate-forme, avec la Porsche Taycan. D’une puissance de « base » de 500 ch environ, elle culminera à 700 ch en RS. Viendra également le SUV e-tron Sportback (pour 2021 vraisemblablement), qui lui aussi bénéficiera d’une déclinaison RS. Et fin 2020, la nouvelle super-sportive R8 devrait être renouvelée, et devenir également 100% électrique (snif !). Quant aux plus classiques modèles RS, comme la RS4, ils deviendront des hybrides rechargeables PHEV. Le premier modèle à s’y convertir sera la prochaine RS4 « B10 », annoncée en 2022. Espérons que la clientèle suive, sinon la chute risque d’être dure…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher une voiture