Record d’enchères pour une Audi quattro de rallye !

Début février, la maison d’enchères Artcurial a dispersé quelques joyaux automobiles, dont la Matra MS670 victorieuse aux 24 H du Mans 1972. Ce monument historique du patrimoine français vient d’être en effet lamentablement vendu par Arnaud Lagardère, pour éponger une partie de ses dettes abyssales. Pas sûr que les 5 millions atteints (6 907 200 € avec les frais) suffisent. On sait que cette Matra ira dans une collection privée, et il est regrettable que l’Etat français ne s’en soit pas porté acquéreur. Pour d’autres raisons, l’éditeur de la revue mythique « Echappement », Michel Hommell, se séparait, de son côté, d’un extraordinaire plateau de Groupe B, ces voitures de rallye mythiques du milieu des années 80. Il n’y avait rien à jeter avec notamment une Peugeot 205 Turbo 16 Evo 2, un modèle à palmarès (victoire au Tour de Corse 1986 avec Bruno Saby) qui n’a fait « que » 977 440 €. A côté, une Renault 5 Maxi-Turbo, ex-Carlos Sainz, est partie au prix encore plus attractif de 667 520 €. Notons également les 548 320 € demandés pour repartir avec une Lancia 037 aux couleurs de Martini, ou 810 560 € pour s’offrir une bestiale Delta S4 d’usine, et vous avez une petite idée du marché actuel, et de l’engouement suscité par ces youngtimers. Mais terminons par le clou du spectacle, l’incroyable Audi S1 quattro, qui a été vendue plus de 2 fois son estimation : 2 016 600 €, ce qui en fait la voiture de rallye la plus chère de l’histoire ! Un résultat assez surprenant, car d’après nos sources, cet exemplaire daté de 1988 n’a aucun palmarès et a été reconstruit après l’arrêt du groupe B, avec des stocks issus de chez Audi sport.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher une voiture