S1-quattro

Une S1 quattro Pikes Peak au rallye de l’Eifel

Chaque été, le rallye de l’Eifel rassemble les anciennes gloires du rallye, qu’il s’agisse des pilotes, ou des voitures. Le plateau des monstrueuses Groupe B est toujours impressionnant, avec la présence de nombreuses Audi quattro, mais cette année, l’organisation a souhaité mettre l’accent sur les dérivés « Pikes Peak », des modèles souvent uniques taillés pour avaler cette légendaire course de cote comportant 20 km de piste poussiéreuse, avec 156 virages… et 1440 mètres de dénivelé. Pour marquer le coup, Audi Tradition a sorti de ses réserves sa S1 quattro E3, baptisée en interne « le monstre ». Une voiture historique de plus de 700 ch, bardée d’énormes appendices aérodynamiques, qui a permise en 1987 à Walter Röhrl de pulvériser le record, en descendant pour la première fois sous la barre des 11 min (10 min 47 sec 85). Depuis 2012, le tracé est en bitume, et chaque année, les records sont pulvérisés. Aujourd’hui, le français Romain Dumas le détient, en ayant gravi cet été la montagne en seulement… 7 min 57 sec 14 ! Découvrez un reportage complet sur ces autos fabuleuses chez nos confrères d’Echappement Classic.


Pour lire la suite de l'article veuillez souscrire à un abonnement ou connectez-vous.


Partager