Bibendum se dégonfle !

Autre effet collatéral du renoncement de la France aux grosses cylindrées, Michelin annonce supprimer quelques 2300 emplois dans l’hexagone dans les mois et années à venir. La firme au Bibendum affirme que cela ne se fera qu’avec des départs volontaires ou des mises à la pré-retraite, mais cet effondrement traduit bien le manque de compétitivité des grands fabricants de pneus sur le marché du bas de gamme face aux asiatiques. Pour survivre, leur salut passe par les innovations technologiques et la vente des pneus de grande taille, hélas de moins en moins demandés en France et en Europe. Comment Michelin va-t-il donc s’en sortir ? Mystère et boule de gomme…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher une voiture