GuideAchatAudi2018

Guide d’achat Septembre / Octobre 2019

Elles sont toutes là ! De la dernière A1 au Q8, en passant par les sportives A5, TT et R8, sans oublier les nouveaux Q2 et Q3. Voici un panorama complet des Audi disponibles sur le marché, avec un commentaire sur chaque modèle pour faire le bon choix. Vous trouverez aussi leur fourchette de prix, en essence et en diesel, mais aussi notre version préférée (en excluant les versions S et RS, forcément au top). Ce guide d’achat est complété par un lexique pratique, pour que chacun puisse s’y retrouver au milieu d’un jargon technique parfois difficile à appréhender. Bien entendu, avec le soutien d’Audi France, Avus remettra à jour ce guide à chaque numéro, si l’actualité l’exige. Bonne lecture… et bon achat !

Audi A1

Génération précédente : 2011 à 2018
Modèle actuel : lancement en décembre 2018
Restylage : non effectué
Prix : de 20 000 à 32 900 € hors option
Gamme essence : 3 cyl. 1.0 TFSI 90 et 116 ch, 4 cyl. 1.5 TFSI 150 ch et 2.0 TFSI 200 ch
Gamme diesel : aucun diesel

A1

Avec la première A1, déclinée en 3 et 5 portes, Audi est parvenu à faire oublier l’échec de l’A2. Ce second opus, doté d’un style plus viril, ne sera en revanche disponible qu’en Sportback. Grâce à une longueur accrue (4m03), l’A1 devient enfin spacieuse au niveau des places arrière et du coffre. Elle a aussi « tout d’une grande » sur le plan technologique, puisque son intérieur, toujours aussi rigoureux mais plus « fun » en apparence grâce à des inserts colorés, gagne sur les versions hautes le cockpit virtuel et un grand écran tactile. Sûre de son pouvoir de séduction, la nouvelle A1 prend le risque de se priver de diesel… pour l’instant.

Notre version préférée :

L’A1 commence à élargir sa gamme, avec la modeste 25 TFSI (1.0 de 95 ch), pour proposer un premier prix (très théorique) à 20 000 €, le top restant la sportive 40 TFSI de 200 ch. Mais le meilleur compromis est la 30 TFSI, disposant du 1.0 de 116 ch.


Audi A3

Génération précédente : 2003 à 2012
Modèle actuel : lancement en juin 2012
Restylage : mai 2016
Prix : de 24 960 à 61 500 € hors option
Gamme essence : de 115 à 400 ch
Gamme diesel : de 116 ch à 184 ch

Audi A3

En 20 ans et 3 générations, l’A3 est devenue la berline compacte premium de référence. Déclinée en 3 et 5 portes, mais aussi en cabriolet et même en une inédite et élégante variante berline, l’A3 ratisse large pour séduire. Pour rester « au top », cette 3ème génération s’est offerte un restylage, discret sur la forme mais important sur le fond, puisque l’habitacle gagne les dernières technologies, dont le cockpit virtuel. Mais sa remplaçante est prévue pour courant 2019, et la variante hybride e-tron a été retirée du catalogue.

Notre version préférée :

Comme pour l’A1, le modeste mais volontaire 3 cylindres TFSI en déclinaison 115 ch en donne beaucoup pour une somme raisonnable.


Audi A4

Génération précédente : 2008 à 2015
Modèle actuel : lancement en septembre 2015
Restylage : juillet 2019
Prix : de 33 600 à 74 500 € hors option
Gamme essence : de 150 à 245 ch
Gamme diesel : de 136 ch à 347 ch (S4)

Audi A4

Pour son premier restylage, Audi n’a pas fait les choses à moitié : l’A4 est transfigurée ! Nouveaux phares, nouveaux feux mais aussi flancs plus musclés avec des passages de roue bombés donnent une allure plus dynamique à l’A4. L’intérieur est en revanche resté presque identique, excepté la disparition de la molette MMI, au profit d’un grand écran tactile de 10,1 pouces qui vient en complément du cockpit virtuel. Dotée d’une hybridation de bord légère 12V, l’A4 renouvelle la majorité de ses moteurs, la révolution se faisant du côté de la sportive S4, qui adopte un V6 3.0 TDI de 347 ch ! Dommage que ce restylage soit marqué par des prix encore plus élevés…

Notre version préférée :

Pour nous, ce sera forcément en break, et idéalement en version Allroad, qui offre un confort et une polyvalence accrue, le bon compromis étant en 40 TDI de 190 ch. Autre alternative à retenir, mais indipsonible en Allroad, le TDI de 163 ch (35 TDI).


Audi A5

Génération précédente : 2007 à 2016
Modèle actuel : lancement en juin 2016
Restylage : non effectué
Prix : de 39 130 à 95 000 € hors option
Gamme essence : de 150 à 450 ch
Gamme diesel : de 150 ch à 272 ch

Audi A5

Bien qu’étroitement dérivée de la nouvelle A4 (plateforme, moteur, intérieur…), l’A5 cultive sa propre personnalité, et reste fidèle sur la forme au chef d’œuvre de Walter De Silva. La famille A5 est désormais au grand complet, avec le coupé, le cabriolet (à capote souple rétractable électriquement) et le coupé-berline Sportback. C’est cette dernière version qui est la plus facile à vivre, au point de faire de l’ombre à la traditionnelle A4… Enfin, les plus sportifs seront comblés par la RS5 (V6 2.9 biturbo de 450 ch), disponible en coupé et en Sportback.

Notre version préférée :

Si le coupé est le plus élégant du lot, la sculpturale Sportback séduit presque autant, en gagnant 2 portes de plus et un hayon. C’est assez pour changer la vie et la préférer à la classique A4. En essence comme en diesel, visez un bloc délivrant 190 ch (4 cylindres 2.0) pour avoir un minimum d’agrément de conduite…


Audi A6

Génération précédente : 2011 à 2018
Modèle actuel : lancement en juin 2018
Restylage : non effectué
Prix : de 47 700 (35 TDI) à 72 200 € (S6) hors option
Gamme essence : 340 ch (55 TFSI)
Gamme diesel : de 163 ch à 349 ch (45 et S6)

Audi A6

Cette A6 type C8 a tout d’une mini-A8, ce qui lui permet de se hisser au sommet de la catégorie. Du moins en terme de liaisons au sol (4 châssis disponibles, roues arrière directrices…) et de technologies embarquées, car pour ce qui est des moteurs, l’offre se concentre sur de nobles V6, d’où des prix élevés. Mais l’A6 commence enfin à élargir son offre vers le bas, en proposant un 4 cylindres 2.0 TDI décliné en version de 163 ch (35 TDI) et 204 ch (40 TDI). Bientôt, la gamme sera complétée par une version électrifiée, sans oublier la sportive déclinaison RS, qui viendra épauler la toute nouvelle S6 de 349 ch qui… carbure au diesel !

Notre version préférée :

Ce sera en break Avant, motorisée par le « petit » 4 cylindres 2.0 TDI de 204 ch (40 TDI) avec la suspension pilotée. Avec cet ensemble, vous avez déjà une vraie A6, qui offre un dynamisme de conduite supérieur aux versions équipées des V6 TDI et de la suspension pneumatique, plus confortables, mais aussi plus lourdes et pataudes.


Audi A7 Sportback

Génération précédente : 2012 à 2018
Modèle actuel : lancement en mai 2018
Restylage : non effectué
Prix : de 73 000 à 94 700 € hors option
Gamme essence : V6 3.0 TFSI 340 ch
Gamme diesel : V6 3.0 TDI 286 ch

Audi A7 Sportback

Ce que cette seconde génération d’A7 a perdu en sobriété, elle l’a gagné en muscles, avec une ligne bien plus agressive. Ce qui mettra tout le monde d’accord est le traitement high-tech de son cockpit, mais aussi le plaisir de conduite offert, y compris avec les TDI. Un « must » pour voyager vite et loin… à condition d’avoir les moyens !

Notre version préférée :

Quitte à jouer la carte du luxe et de la différence, autant prendre un moteur en rapport… sauf qu’il faudra patienter quelques mois encore, pour repartir au volant d’une sportive version RS. Pour l’heure, la 50 TDI offre le meilleur rapport prix-plaisir, mais une inédite S7 de 349 ch carburant au diesel est en approche !


Audi A8

Génération précédente : 2010 à 2017
Modèle actuel : lancement en octobre 2017
Restylage : non effectué
Prix : de 92 600 à 97 900 € hors option
Gamme essence : V6 3.0 TFSI 340 ch
Gamme diesel : V6 3.0 TDI 286 ch

Audi A8

Depuis 4 générations, l’A8 est la vitrine technologique d’Audi. Cette ultime mouture ne déroge pas à la règle. Comme ses devancières, elle est construite tout en aluminium et apporte son lot d’innovations, que l’on retrouvera progressivement, dans les années à venir, sur le reste de la gamme. C’est le cas de la conduite semi-autonome (généralisée dès 2020), mais aussi de son tableau de bord du futur, dépourvu de boutons. Ici, ce qui donne des boutons, ce sont les prix, à la hauteur du prestige de ce vaisseau amiral !

Notre version préférée :

En attendant une prochaine S8 fin 2019, qui sera forcément la plus dynamique de sa catégorie, une « simple » 50 TDI de 286 ch fera notre bonheur.


Audi Q2

Génération précédente : nouveau modèle
Modèle actuel : lancement juillet 2016
Restylage : non effectué
Prix : de 25 420 à 50 900 € hors option
Gamme essence : de 116 à 300 ch
Gamme diesel : de 110 ch à 190 ch

Audi Q2

Bien décidé à ne pas laisser seule la Mini Countryman sur le marché des SUV urbains premiums, Audi lui oppose le Q2, un concentré des valeurs de la marque. Très compact (4m19), ce 4×4 de ville adopte la calandre tridimensionnelle chère aux SUV Audi, mais le style de l’arrière se démarque des autres productions aux Anneaux, en adoptant des feux rectangulaires ! Le Q2 ne manque pas d’atouts, et il a même « tout d’une grande » (transmission quattro, cockpit virtuel)… à condition d’y mettre le prix. Bien doté et motorisé, son tarif peut vite dépasser les 45 000 €, ce qui est, de notre point de vue, trop cher payé.

Notre version préférée :

Un SUV étant par nature plus haut et lourd qu’une traditionnelle berline, oubliez les moteurs d’entrée de gamme, à la peine en charge hors des villes. En essence, comme en diesel, le minimum syndical est au moins 150 ch, les 190 ch des « haut de gamme » n’étant pas de trop. A noter : le SQ2 de 300 ch est désormais disponible !


Audi Q3

Génération précédente : 2011 à 2018
Modèle actuel : lancement en octobre 2018
Restylage : non effectué
Prix : de 33 670 à 46 700 € hors option
Gamme essence : de 150 à 230 ch
Gamme diesel : 150 ch

Audi Q3

Le premier Q3 est arrivé au bon moment et a visé juste en misant sur un style sympa et une qualité premium. Mais son habitabilité et son coffre mesurés pouvaient décevoir sur un SUV. Ce second opus devrait rouler vers le succès, car non seulement son design est vraiment séduisant, mais il corrige tous les points faibles de son prédécesseur. Et d’une façon tellement probante, que le Q3 Mk2 peut rivaliser avec le Q5.

Notre version préférée :

Le nouveau Q3 cultivant vraiment une fibre familiale avec son grand coffre et son intérieur modulable, optez pour un bloc volontaire délivrant 190 ch. C’est le cas de l’actuel 40 TFSI (à partir de 44 000 €), mais un 2.0 TDI forcément plus sobre, de même puissance, est annoncé pour bientôt.


Audi Q5

Génération précédente : octobre 2008
Modèle actuel : lancement à la mi-2017
Restylage : non effectué
Prix : de 40 750 à 75 000 € hors option
Gamme essence : de 252 à 354 ch
Gamme diesel : de 150 ch à 347 ch

Audi Q5

Ni trop gros, ni trop petit, le Q5 est la parfaite synthèse de ce que l’on attend d’un SUV. Le premier opus a été un vrai succès international, en étant diffusé à 1,6 million d’exemplaires dans le monde ! Charge à cette seconde mouture de faire aussi bien. Elle s’en donne les moyens, en préservant ce style sobre et de bon goût, mais en relevant le curseur au niveau des technologies embarquées. Outre le cockpit virtuel, le Q5 « 2 » propose pas moins de 4 suspensions (classique, sport, pilotée et pneumatique), mais aussi des raffinements comme le différentiel sport ou le hayon motorisée. Assurément une valeur sûre de la catégorie…

Notre version préférée :

Le Q5 n’étant pas vraiment un poids plume, surtout s’il est bien équipé, le TDI de 190 ch s’impose pour son homogénéité… à moins d’être fortuné et d’opter pour le nouveau SQ5 TDI de 347 ch !


Audi Q7

Génération précédente : avril 2006
Modèle actuel : lancement en juin 2015
Restylage : juillet 2019
Prix : de 62 000 à 109 550 € hors option
Gamme essence : –
Gamme diesel : de 218 ch à 435 ch

Audi Q7

Bien que lourd sur le plan du style… et sur la balance, ce Q7 de seconde génération est en revanche un modèle de dynamisme dès que la route se fait sinueuse, en particulier avec les roues arrières directrices. Au moment où nous écrivons ces lignes, le Q7 se présente sous un nouveau jour, bien plus avenant en bénéficiant d’un gros restylage. L’inspiration provient du Q8, et l’intérieur fait sa révolution numérique, en étant bardé d’écrans. Autant dire que si vous voulez le modèle actuel, il va falloir vous dépêcher… et bien négocier les prix !

Notre version préférée :

Nous irons voir du côté des extrêmes, le « petit » 3.0 V6 TDI d’entrée de gamme (218 ch) étant très suffisant au quotidien, grâce à un couple important disponible dès les plus bas-régime. A contrario, l’incroyable SQ7, sans concurrence directe, se pose comme un cas à part dans la catégorie… mais la facture explose !


Audi Q8

Génération précédente : nouveau modèle
Modèle actuel : lancement en octobre 2018
Restylage : non effectué
Prix : de 78 300 à 100 800 €
Gamme essence : 55 TFSI (V6 340 ch)
Gamme diesel : 45 TDI (231 ch) et 50 TDI (340 ch)

Audi Q8

Avec l’inédit Q8, Audi répond de belle manière aux BMW X6 et Mercedes GLE Coupé. Bien qu’étroitement dérivé du Q7, le Q8 a le bon goût de cultiver son propre style, à la fois dynamique et agressif. Mais il n’oublie pas pour autant de soigner ses aspects pratiques, comme en témoignent sa banquette coulissante et son grand coffre. L’intérieur, résolument high-tech, doit beaucoup à la limousine A8. Ce summum des grand SUV sportifs n’a qu’un seul défaut : des prix en rapport, qui vont encore flamber avec l’arrivée des dérivés S et RS…

NOTRE VERSION préférée :

Faute d’avoir pu essayer les autres versions annoncées, notre choix se limitera par défaut au 50 TDI. Cela étant, il y a fort à parier que le meilleur rapport prix-prestations tourne à l’avantage de la variante de 231 ch…


Audi TT

Génération précédente : 2006 à 2014
Modèle actuel : lancement en septembre 2014 (coupé), avril (roadster)
Restylage : juillet 2018
Prix : de 41 200 à 65 900 €
Gamme essence : de 197 (40 TFSI) à 400 ch (TT RS)
Gamme diesel : plus dispo

Audi TT

Le TT est une auto iconique, qui a donné à Audi sa dimension de constructeur de voitures « design ». Toujours aussi tendance sur le plan du style, cette 3ème génération renoue avec le style rondouillard de la première mouture, apparue voilà 20 ans. Subtilement restylé en juillet 2018, le TT gagne en virilité, et ses moteurs « dépollués » voient leur puissance augmenter. A noter, le retour de l’incroyable variante RS.

Notre version préférée :

Bien sûr, les chiffres parlent en faveur du TTS, désormais la version la plus sportive… sauf peut-être son prix élevé, qui a de quoi décourager les amateurs. Heureusement, le milieu de gamme doté d’un 2.0 de 245 ch (45 TFSI), offre un excellent rapport qualité-prestations. A savourer en coupé, ou en roadster, même si ce dernier est un peu plus lourd…


Audi R8

Génération précédente : 2006 – 2015
Modèle actuel : lancement en septembre 2015, Spyder en décembre 2016
Restylage : janvier 2019
Prix : de 174 900 à 224 000 € hors option
Gamme essence : de 570 à 620 ch
Gamme diesel : –

R8

Après une carrière honorable (27 000 unités vendues en 9 ans), la première supercar Audi passe la main à une seconde génération. Sur le plan du style, pas de révolution, mais techniquement, ce second opus pousse le curseur bien plus haut ! Equipé du cockpit virtuel (et de phares laser en option), cette R8 déclinée en coupé ou Spyder, fraîchement restylée pour plus d’agressivité, adopte la structure en aluminium de sa cousine Lamborghini Huracan. Côté moteur, elle commence très fort, avec en ticket d’entrée un V10 5.2 de 570 ch, la variante « Performance » venant coiffer la gamme du haut de ses 620 ch. Voilà qui en fait l’Audi de série la plus puissante et la plus rapide jamais produite. Et la plus chère aussi…

Notre version préférée :

Il y a un vrai « gap » en terme de prix entre une V10 « de base » et la version « Performance », mais cela est justifié. Honnêtement, la version de 570 ch suffit à l’usage, et les puristes du pilotage apprécieront de pouvoir la conduire depuis peu en version RWS, c’est-à-dire en propulsion. Reste qu’à ce niveau de prix, on trouve aussi bien avec des blasons plus prestigieux…


Audi e-tron 55 quattro

Génération précédente : –
Modèle actuel : lancement en avril 2019
Restylage : –
Prix : de 82 600 à 107 140 € hors bonus de 6000 €
Gamme essence : –
Gamme diesel : –

e-tron 55 quattro

Contraint et forcé par les technocrates de Bruxelles qui sortent d’un chapeau des normes intenables à respecter dès 2021, Audi se lance à son tour dans le virage de l’électrique. Et la route à parcourir promet d’être longue et sinueuse ! Car cet élégant SUV cultive les paradoxes. C’est une routière, sauf que son autonomie sur autoroute n’excède pas les 250 km. Il est gros et habitable, mais son royaume est plutôt la ville, où il se déplace en silence sans émettre le moindre gramme de CO2. En l’état actuel de la technologie, le très cher e-tron quattro aura du mal à percer tant qu’il trouvera sur sa route des engins plus performants, tant sur le plan de l’autonomie, que du temps de recharge. Comme les traditionnels A6 Allroad ou Q8 TDI par exemple !

Notre version préférée

Aucune !


Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.